Les statistiques e-commerces à connaitre en 2021

La période entre 2010 et 2020 a été marquée par des changements remarquables notamment la croissance étonnante du commerce électronique. Au cours de cette période, l’industrie s’est développée depuis les premiers stades pour devenir un élément essentiel du commerce de détail mondial. Le commerce électronique connecte les gens au-delà des frontières et ouvre le monde aux vendeurs. La pandémie du Covid-19 n’a fait qu’accélérer la croissance de l’e-commerce. Dans cet article, nous vous proposons de découvrir les statistiques e-commerces intéressants à connaitre.

Croissance fulgurante de l’e-commerce en de 10 ans

En 2010, moins de 5 % des ventes au détail ont eu lieu en ligne. Au cours de la décennie précédente, ce nombre a triplé. Actuellement, la vente en ligne atteint désormais les 20%. Une grande partie de cette croissance s’est produite en 2020, lorsque les ventes de commerce électronique ont augmenté de 44%. La croissance de l’e-commerce ralentit, mais la part des ventes au détail transférées en ligne continuera d’augmenter dans les années à venir.

Répartition géographique de la croissance et des prévisions e-commerce

Asie et États-Unis

Les activités e-commerce dans la région Asie-Pacifique représentent plus de 70 % du commerce électronique mondial. La Chine à elle seule représente 740 milliards de dollars, tandis que les États-Unis représentent plus de 560 milliards de dollars de ventes en ligne. Les estimations montrent que la Chine atteindra 1 086 milliards de dollars de ventes en ligne d’ici 2023. De même, les États-Unis devraient également atteindre 735 milliards de dollars de ventes en ligne d’ici 2023.

L’Europe

Les statistiques du rapport décrivent également la croissance du commerce électronique sur les marchés européens. Cependant, l’Europe occidentale a enregistré la plus forte croissance e-commerce. Le Royaume-Uni représente plus de 93 milliards de dollars de ventes en ligne, qui pourraient atteindre 31,5% d’ici 2023. De même, l’Allemagne et la France représentent respectivement 77 milliards de dollars et 55 milliards de dollars de ventes en ligne.

Afrique et Moyen-Orient

L’Afrique et le Moyen-Orient présentent les taux de croissance e-commerce les plus lents. Cela est dû à la faible couverture Internet et au retard technologique. Les activités de commerce électronique dans cette région ne représentent que 1 % du total des transactions e-commerce dans le monde. Cette estimation devrait légèrement augmenter d’ici 2021. Toutefois, certains sites e-commerce en Afrique se démarquent et gagnent en popularité.

La suprématie des marketplaces

Selon les statistiques, un tiers du total des clients commence leur parcours en ligne sur des marchés en ligne telle que Flipkart, Amazon, eBay, et le total des ventes sur ces marchés populaires représentent environ 52% des ventes aux détails mondiaux. Les clients, ainsi que les fournisseurs, préfèrent désormais vendre leurs produits sur les marketplaces en ligne. L’augmentation du nombre de commerçants et de fournisseurs chez Amazon, Airbnb, Uber, etc. en est la meilleure preuve flagrante.

Les médias sociaux participent à la croissance e-commerce

Instagram est emblématique du pouvoir des médias sociaux pour stimuler le marketing en ligne. Fondée en 2010, la plateforme visuelle est devenue la maison des influenceurs, où les marques se connectent à leurs clients. Avec 1 milliard d’utilisateurs par mois, Instagram montre le pouvoir des médias sociaux pour atteindre les consommateurs.

De son côté, Facebook a déclaré 84,2 milliards de dollars de revenus publicitaires en 2020, y compris les revenus d’Instagram, dont Facebook est propriétaire. Bien que la plateforme ait suscité la controverse en raison de ses politiques publicitaires, elle offre un moyen économique, même aux petits spécialistes du marketing en ligne, d’atteindre des publics cibles.

Cliquez ici pour découvrir d’autres informations et conseils pratiques sur l’e-commerce.

Previous post cpasmieux steaming gratuit : nouvelle url 2021
Next post diagrim steaming gratuit : nouvelle adresse 2021